La différence entre la formation du mot (rasm) سعو et سعوا

La différence entre la formation du mot (rasm)

سعو et سعوا

S’agit-il d’une faute d’orthographe, d’une erreur de copiste généralisée et admise, d’une preuve que le Coran est humain car soumis à l’erreur ?

Les deux mots سعو et سعوا sont mentionnés une fois chacun (sous cette forme) dans le noble Coran et cela dans deux versets qui se ressemblent au niveau du contenu textuel. Le premier est mentionné sans le alif – ا – du pluriel (سعو), alors que le deuxième comporte le alif comme marque du pluriel à la fin (سعوا).

D’aucuns parmi les polémistes et détracteurs du Coran se sont alors empressés de crier à l’erreur, voulant ainsi démontrer que le Coran n’était pas parfait et n’était qu’une œuvre humaine quelconque. Voyons ce qu’il en est.

Premier verset :

وَالَّذِينَ سَعَوْ فِي آيَاتِنَا مُعَاجِزِينَ أُولَٰئِكَ لَهُمْ عَذَابٌ مِنْ رِجْزٍ أَلِيمٌ
[Sourate Saba’ 5]

Traduction classique : « Et ceux qui s’efforcent de rendre vains Nos Signes (Âyât), ceux-là auront le châtiment d’un supplice douloureux. »

Deuxième verset :

وَالَّذِينَ سَعَوْا فِي آيَاتِنَا مُعَاجِزِينَ أُولَٰئِكَ أَصْحَابُ الْجَحِيمِ
[Sourate Al-Hajj 51]

Traduction classique : « Et ceux qui s’efforcent d’infirmer nos Signes (Âyât), ceux-là seront les hôtes de la Géhenne. »

Les exégèses ont considéré les deux mots comme ayant le même sens, sans que l’un d’entre eux prenne le temps d’analyser que l’un et l’autre ne sont pas formés du même radical. Chaque lettre dans le Coran joue un rôle précis et certain, car il s’agit de la Parole d’Allah et non de celle des êtres humains. La différence entre le Rasm des deux mots doit nécessairement contenir une différence dans le sens et ce, que cette différence soit importante ou légère. Ainsi, même légère, même subtile, cette nuance voulue par Dieu n’est pas anodine. Aussi, afin de comprendre quelle est cette différence, il nous faut revenir à l’origine du mot (سعى، يسعى) pour mettre en avant le fait que ce verbe possède deux radicaux.

Le premier est :

سعى، يسعى، سعاية
Sa’â, Yasa’â, Sa’âyah

Et le deuxième est :

سعى، يسعى سعياً
Sa’â, Yas’â, Sa’yan

Pour ce qui est de سعاية , son sens est l’orchestration, planification (Takhtît), et la mise en œuvre afin de réaliser une chose quelconque. Lorsque quelqu’un Sa’â afin de ruser contre autrui de manière à orchestrer un complot qui peut nuire, on dit سعى سعاية.

C’est le sens visée dans le verset de la sourate Saba` qui est formé sans le alif du pluriel (سعو), c’est-à-dire qu’elle décrit des gens qui se sont entêtés vis-à-vis des Messagers et ont planifié des machinations contre leur appelle (leur mission). Il ne se sont pas contentés de la mécréance, mais plus que cela, ils complotèrent contre les Messagers et incitèrent les gens à la mécréance.

C’est pour cela que nous trouvons que le verset décrit leur châtiment de façon assez détaillée, plus que le verset de la sourate Al Hajj, car elle leur confirme qu’ils auront un châtiment et un supplice douloureux.

Quant à l’autre sens du mot سعى، يسعى سعياً, le Sa’y (السعي) c’est la marche précipitée comme dans les versets :

وأما من جاءك يسعى
و هو يخشى
فأنت عنه تلهّى
« Et quant à celui qui vient à toi avec empressement (Yas’â) ¤ tout en ayant la crainte, ¤ tu ne t’en soucies pas. »

Le Sa’y est la marche rapide, ce qui implique qu’il soit écrit avec le rajout du alif, marque du pluriel, comme dans le verset :

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِذَا نُودِيَ لِلصَّلَاةِ مِنْ يَوْمِ الْجُمُعَةِ فَاسْعَوْا إِلَىٰ ذِكْرِ اللَّهِ وَذَرُوا الْبَيْعَ ۚ ذَٰلِكُمْ خَيْرٌ لَكُمْ إِنْ كُنْتُمْ تَعْلَمُونَ
[Sourate Al-Jumu’ah 9]

« Ô vous qui avez cru ! Quand on appelle à la Salât du jour du Vendredi, accourez à l’invocation d’Allah… »

Nous trouvons que le verset de la sourate Al Hajj dans lequel est précisé le alif – ا – comme marque du pluriel dans l’écriture du mot سعوا ne détaille pas le châtiment des mécréants, mais il ne fait que mentionné qu’ils font partie des gens de la géhenne (Aṣḥâb al Jaḥîm).

En conséquence de cela, le mot avec la forme سعو (sans alif) signifie qu’ils s’entêtèrent, planifièrent, orchestrèrent et combattirent l’appel, et que le radicale du verbe est (سعاية).

Quant au mot avec la forme سعوا (avec alif), il signifie qu’ils refusèrent la foi en l’appel des Messagers et leurs tournèrent leur dos, mais sans combattre leur appel. Ainsi, ils précipitèrent leur destination funeste.

Dieu le Très-haut est le plus Savant

 

Article de  Ziyâd As Silwâdî et traduction de LVDH

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close