Le Ta`wîl et le Tafwîḍ des attributs d’Allah

Dans le domaine de la ‘Aqîdah, et plus précisément celui des Ṣifât (attributs) divines, les Salafs ont divergé quant au fait de savoir s’il fallait effectuer le Ta`wîl (les interpréter) ou le Tafwîḍ (éviter toute tentative de compréhension, éviter de se prononcer sur leur sens, tout en remettant la signification véritable à Dieu).

En effet, il est advenu une divergence entre les Salafs à ce sujet concernant les textes mentionnant les Ṣifât (attributs) de Dieu. Certains les interprétèrent comme Ibn ‘Abbas, Mujâhid et d’autres. Et certains remirent leur sens à Dieu et passèrent dessus comme elles sont parvenues, sans se lancer dans la recherche de leur sens avec la croyance d’exempter Dieu de tout défaut (at Tanzîh).

Les exemples en ce sens sont nombreux concernant les termes de « Yad », Sâq », «Yanzil», ou encore « Istiwâ » par exemple.

Que Dieu nous permette de comprendre.

Par le Shaykh Ḥasan as Saqqâf (traduction par LVDH avec légers remaniements pour la syntaxe)

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close