Commande de faux Hadîths

Le week-end, certains commandent des pizzas, d’autres commandent de faux Ḥadîths…

Ibn al Jawzî et Al Khaṭîb rapportent qu’Al Mukhtâr ibn ‘Ubayd Ath Thaqafî[1] a dit à un homme parmi les savants du Ḥadîth :
ضَعْ لِي حَدِيثًا عَنِ النَّبِيِّ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ أَنِّي كَائِنٌ بَعْدَهُ خَلِيفَةً ، وَطَالِبَ لَهُ بِتِرَةِ وَلَدِهِ ، وَهَذِهِ عَشَرَةُ آلَافِ دِرْهَمٍ وَخُلْعَةٌ وَمَرْكُوبٌ وَخَادِمٌ ، فَقَالَ الرَّجُلُ : أَمَّا عَنِ النَّبِيِّ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ فَلَا ، وَلَكِنِ اخْتَرْ مَنْ شِئْتَ مِنَ الصَّحَابَةِ ، وَأَحُطُّكَ مِنَ الثَّمَنِ مَا شِئْتَ ، قَالَ : عَنِ النَّبِيِّ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ أَوْكَدُ قَالَ : وَالْعَذَابُ عَلَيْهِ أَشَدُّ وَمِنْهَا أَنْ يَدَّعِيَ السَّمَاعَ مِمَّنْ لَمْ يَلْقَهُ ، وَلِهَذِهِ الْعِلَّةِ قَيَّدَ النَّاسُ مَوَالِيدَ الرُّوَاةِ ، وَتَارِيخَ مَوْتِهِمْ ، فَوُجِدَتْ رِوَايَاتٌ لِقَوْمٍ عَنْ شُيُوخٍ قَصَّرَتْ أَسْنَانُهُمْ عَنِ إِدْرَاكِهِمْ
« Forge-moi un Ḥadîth selon le Prophète affirmant que je suis un calife après lui. Voici dix mille dirhams, les meilleurs biens, une monture et un serviteur. » L’homme dit : « Quant au fait que je le fasse selon le Prophète, non. Mais choisis qui tu veux parmi les Ṣaḥâbah et je diminuerai ce que tu veux des biens que tu vas m’octroyer. » Il répondit : « Non, selon le Prophète et je confirme ! » Il a dit : « Le châtiment pour cela est plus sévère ! ».[2]

Comme Al Mukhtâr a forgé des Ḥadîths pouvant le servir, ces adversaires firent de même en forgeant des Ḥadîths affirmant qu’il était un menteur. Parmi cela, on trouve dans le Ṣaḥîḥ de Muslim que le Prophète aurait dit :

إن في ثقيف كذاباً ومبيراً

« Dans Thaqîf se trouve un menteur et un destructeur. ».

 Ils expliquèrent que le destructeur était Al Ḥajjâj ibn Yûsuf ath Thaqafî, que le menteur était Al Mukhtâr ath Thaqafî et qu’il est connu que le Prophète ne connaissait pas l’invisible…

Toutefois, ceci n’est qu’un exemple de l’invention de Hadîths dans l’histoire de l’islam ayant diverses causes, notamment des explications politiques ou idéologiques liées à des conflits, de l’orgueil, du sectarisme ou encore du fanatisme.
Qu’Allah nous permette de raisonner.
Equipe Al Amânah
******
[1] Il a d’abord travaillé pour les Umayyades opposés à la famille du Prophète puis, après le désordre que créa la mort d’Al Ḥusayn, il changea de camps, leva une armée accompagnée de chiites et prétendit réclamer la vengeance.
[2] Ibn al Jawzî dans Al Mawḍû’ât (p.296) et Al Khaṭîb dans Al Jâmi’ al Akhlâq ar Râwî (1/66).
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close